JOUR 6 - Observer

Hawa vient de rentrer de 3 semaines de vacances au Mali. C’était la première fois qu’elle allait sur le continent Africain, le continent où son papa est né et où les parents de sa maman sont nés également. Elle est assise à son bureau, en classe, et repense à toutes les choses qu’elle a découvert. Un tout autre monde en fait!

À la récréation, tous ses amis s’empressent  autour d’elle pour qu’elle raconte: la chaleur intense, les arbres immenses tellement différents de ceux que l’on voit en France et sous lesquels on peut s’abriter pour déguster des mangues et des goyaves et tout pleins de fruits qui ne poussent pas dans son jardin. Awa a adoré la ville pleine d’agitation avec ses taxis où l’on monte jusqu’à 7 en se serrant comme des sardines. Mais elle a aussi adoré aller au village où le temps semble s’arrêter. Où l’on savoure le temps à discuter tard le soir, à regarder les étoiles qu’elle n’a jamais vues aussi nettement que là-bas. Ça lui manque tellement!

Ses camarades ont les yeux remplis des souvenirs de Hawa.

Mais il y a une autre chose que Hawa a vraiment découvert au Mali, et qu’elle n’ose évoquer à ses amis. C’est sa différence!  Jusqu’à présent elle ne s’était jamais rendue compte qu’elle avait une couleur différente de ses camarades, des cheveux différents, et même des formes du visage. Et c’est en arrivant au Mali, qu’elle a réalisé qu’il y avait très peu de personnes de la couleur de ses camarades, de ses voisins, des amis de ses parents. Et qu’elle était en fait…comme eux!

Elle avait découvert la différence d’un autre pays mais elle avait aussi découvert sa propre différence. Et c’est ce qui la chamboulait depuis son retour. Sa maîtresse Malika, voit son attitude dans les nuages qui tranche avec celle enjouée et dynamique que Hawa a habituellement. Elle la retient à la fin de la journée pour discuter avec elle. Hawa lui explique tout ce que contient son petit coeur et conclut: “…maintenant je me sens différente de mes amis. Je ne suis pas comme eux…”

La maîtresse Malika lui répond: -Et c’est une merveille! Tu es un miracle de Dieu comme chaque personne est un miracle de Dieu! 

Hawa est intriguée

  • Nous sommes tous différents de tout le monde. Comme sont différents les arbres, les animaux , la météo et même la couleur de la terre de chaque pays. Et Dieu a voulu nous créer tous différents pour nous montrer qu’il a mis de sa beauté partout. Et ceux qui observent ces différences, en voyant la beauté que Dieu a mis sur Terre, ont beaucoup de chance. Ton voyage au Mali t’as permis d’observer un nouveau pays, une nouvelle nature, de nouvelles belles choses. Une nouvelle toi!”

La maîtresse Malika met son doigt sur le petit cœur de Hawa.

Et tout ça, il l’a écrit dans son livre tu sais? Dans le Coran il est écrit:

Et parmi Ses signes la création des cieux et de la terre et la variété de vos idiomes et de vos couleurs. İl y a en cela des preuves pour ceux qui savent.” (Sourate Romains, 30/22)”