JOUR 2 - Tolérer

Zak rentre de l’école complètement excité! Et croyez moi c’est un évènement, car habituellement le retour à la maison se fait tranquillement à discuter avec les copains en se faisant des passes du super ballon de foot, offert par son papa à l’Aïd. 

C’est justement vers lui qu’il court raconter les magnifiques évènements relatés par la maîtresse aujourd’hui en Histoire. La mythologie l’avait fait rêver, l’histoire de Jeanne d’Arc l’avait exalté, mais là…. 

Il devait le raconter à son papa. Tout simplement parce qu’il se rappelle de brèves anecdotes évoquées sur cette période pendant les interminables dîners de famille.

“Papa, papa! t’es où? Il faut que je te raconte ce que nous avons étudié aujourd’hui!

-Et qu’avez-vous étudié aujourd’hui?

Le père de Zak surgit de la cuisine, une tasse de thé à la main. 

Zak pose son ballon pour lui annoncer:

“On a travaillé sur la seconde guerre mondiale!

Il voit bien que son père n’est pas plus impressionné que ça, alors il donne plus de détails.

-On a appris pleins de choses sur la guerre, l’Allemagne et Hitler, et comment il a commencé à conquérir toute l’Europe. Et exterminer les juifs, les roms, les handicapés. De tous ceux qui n’étaient pas….bah comme lui.

Le papa de Zak semble enfin impressionné par tout ce que son petit garçon a appris à l’école. Mais ça n’est pas suffisant pour Zak, alors il lui a gardé le meilleur pour la fin. 

“Mais tu savais papa, que pleins de musulmans avaient sauvé la vie de milliers de juifs? Tu le savais que l’ambassadeur de Turquie en France Behic Erkin a donné des papiers à des juifs pour leur permettre de fuir la France occupée à ce moment-là? 

Ça y est Zak voit l’étonnement dans les yeux de son père. Il continue pour le garder en haleine. 

“…et puis il y a aussi cette femme extraordinaire, Noor Inayat Khan, elle a carrément travaillé comme une agent du Special Opérations Executive et s’est engagé très tôt dans la résistance. Mais elle va se faire attrapée et finira torturée et déportée…”

Zak est un peu moins enjouée en pensant à la triste fin de vie de cette héroïne. Son papa le voit et s’approche pour lui raconter une histoire qui va redonner le sourire à son fils.

“Sais tu que nous aussi nous avons un héros de la résistance dans la famille?

Bingo! Zak a de nouveau les yeux écarquillés par la surprise et la curiosité.

-…Mon grand-père, ton arrière grand-père , a caché des juifs dans sa grange. Il a été dénoncé, torturé….et déporté aussi. Nous pouvons être fiers de ce magnifique héritage. En tant que musulmans nous savons à travers le coran entre autres, l’importance de tolérer l’être humain quelle que  soit son origine, qu’il soit riche ou pauvre et quelle que soit sa religion.  

-Je suis triste de ne pas avoir connu mon arrière-grand-père… J’aurais tellement aimé qu’il me raconte tout ce qu’il a vécu. 

-Tu n’as pas pu le connaître mais le plus important, c’est que la tolérance a traversé notre arbre généalogique, de ton arrière-grand-père chrétien,  jusqu’à toi, Zak, un petit musulman qui en tant que tel, propagera la tolérance toute sa vie inchAllah. Car la tolérance peut sauver des vies. ”